Le château de Neuschwanstein

Le château de Neuschwanstein

Perché sur les hauteurs de Hohenschwangau, tout près de la ville de Füssen dans le sud de la Bavière, se trouve la réalisation d’un rêve d’enfant. Mais le château de Neuschwanstein n’a pas été conçu comme lieu de représentation royale : c’était plutôt un lieu de retraite.

La construction commence en 1869, sur les ordres du roi Louis II de Bavière. Dans Neuschwanstein, il idéalise une forteresse du Moyen-Âge, mais cette apparence n’est qu’illusion : derrière le rideau, de nombreuses prouesses technologiques pour l’époque sont installées pour le confort du roi. Toutes les pièces profitent d’un chauffage central à air pulsé. On trouve de l’eau courante aux robinets à tous les étages, dans la cuisine il y a même eau froide et eau chaude. Les toilettes sont pourvues d’une chasse automatique. Le roi peut appeler ses aides de camp via un système électrique, et même donner des ordres à ses serviteurs via le téléphone, installé aux 3e et 4e étages. Pour les repas, les plats n’ont pas besoin d’être transportés à travers les escaliers, mais sont déposés dans un monte-plats mécanique spécialement conçu.

La construction elle-même est le théâtre de l’utilisation des technologies les plus modernes. Les grues sont alimentées par des machines à vapeur. La salle du trône est conçue comme une enveloppe d’acier. Une autre spécificité de Neuschwanstein est la taille inhabituelle des vitres des fenêtres : même à l’époque de Louis II, la fabrication de celles-ci est une gageure.

Cependant le roi est mort avant de voir son oeuvre achevée. Sept semaines seulement après son décès en 1886, le gouvernement bavarois décide d’ouvrir Neuschwanstein aux visiteurs payants : il voit là la seule façon de rembourser les dettes faramineuses accumulées par Louis II. À ce jour, Neuschwanstein est l’un des monuments les plus célèbres du monde — on dit qu’il aurait inspiré Walt Disney — et attire chaque année presque 1 million et demi de visiteurs. Le propriétaire est le gouvernement de Bavière, qui le gère via son Bureau des châteaux, des parcs et des lacs.

Château Neuschwanstein – Bayerische Schlösserverwaltung.