Passau

Passau

Au confluent du Danube, de l’Inn et de l’Ilz (dans ce qu’on appelle le Dreiflüsse-Eck, soit littéralement le “coin des 3 fleuves”), Passau, avec sa vieille ville aux ruelles étroites et escarpées et aux bâtiments historiques, possède un charme particulier.

Durant les mois estivaux, Passau est un arrêt très apprécié des touristes fluviaux en route vers Vienne. De nombreux cafés sur la rive invitent à flâner et à profiter de l’ambiance unique de celle qu’on appelle la Venise de Bavière, une cité de 50 000 habitants datant d’avant l’époque romaine. Indissociable de sa situation géologique, le profil de la vieille ville est dominé par la cathédrale St Étienne (Stephansdom), qui abrite le plus grand orgue d’Europe.

Maiduld et Herbstduld – deux fêtes foraines au printemps et à l’automne – mais aussi et surtout le Festival européen (Europäische Festwochen) marquent la vie culturelle de Passau. Ce dernier a été créé en 1952 par l’armée américaine d’occupation, et est devenu au cours des années une célébration des cultures et de la coopération européennes.

La situation de la ville au confluent de trois fleuves n’a toutefois pas que des aspects idylliques : elle apporte aussi son lot de risques. Les débits importants du Danube, de l’Inn et de l’Ilz créent régulièrement des inondations gigantesques de la totalité du centre-ville. En juin 2013, on a enregistré le plus haut niveau des eaux de l’histoire de Passau : avec 12,80 mètres, l’inondation a brisé le record millénaire de  1501.