Albrecht Durer

Albrecht Durer

Un des fils les plus connus de la ville de Nuremberg est un artiste remarquable de la Renaissance. Ses peintures, dessins, chalcographies et xylographies lui ont conféré une renommée mondiale semblable à celle de Léonard De Vinci.

Son père venait du village hongrois Ajtos, signifiant « porte ». La traduction allemande est « Tür », ce qui explique le patronyme adopté par la famille en Allemagne. Le sceau de Durer représente d’ailleurs une porte ouverte – une signature très appropriée pour un porte-étendard de l’humanisme.

Le succès n’a pas attendu son décès et lui a permis de voyager beaucoup, mais Dürer revendiquait toujours les traditions artistiques de son pays d’origine cis-alpine. La plupart de son œuvre porte sur l’imagerie du Moyen-Âge, les thèmes mythologiques et religieux, sans parler des autels et des tableaux de dévotion pour les églises. Albrecht Durer s’intéressa en plus aux mathématiques et aux sciences naturelles – un intérêt qui se reflète dans la méticulosité de ses représentations d’animaux et de plantes.

Il meurt à l’âge de 57 ans, en 1528, au sommet de sa carrière. Sa tombe se trouve au cimetière St-Jean-Baptiste à Nuremberg.

L’aéroport Albrecht-Durer et la maison Albrecht-Dürer montrent l’importance que la ville lui reconnaît. La maison d’artisan typique, à l’ossature impressionnante, sise dans la vieille ville de Nuremberg où elle a été construite vers 1420, a servi de domicile et de lieu de travail à Albrecht Durer pendant presque 20 ans. C’est l’une des rares maisons encore préservées datant de la période de floraison de Nuremberg.

Vers le musée Albrecht-Dürer Haus de Nuremberg

Visionnez une galerie en ligne d’œuvres de Dürer sur Europeana.eu